Jour 16 – Focus

by isabellebernierconnexion


Jour 16 – Focus

 

Le temps de prendre le temps de restaurer les lieux qui servent à tracer notre parcours.  Le temps de respirer, de ressentir quelles sont les priorités, les urgences, les possibles à réaliser, les potentiels qu’on veut matérialiser.  Le temps, aussi, de préparation à la venue de l’hiver.  Aux moments en cocon, aux histoires de procréation.

Il est connu, au Québec, que l’hiver ensemence les idées et les images de qui naîtra au printemps, avec les bourgeons, les feuilles, les fleurs.  On s’y prépare en écoutant les rythmes qui changent.  On s’acclimate en restaurant le patron de nos journées écourtées.  Nos communications s’adaptent aussi, en général: elles se font dans une optique de longévité et de constance, comme si l’on travaillait à entretenir les trésors qui nous entourent pendant l’année à suivre.  Des moments d’étoiles, de feux de camp, de retrouvailles où l’on réalise combien on est choyés de pouvoir y participer.  Même dans les instants où l’émotion se pointe, équilibriste précaire, l’on sait restaurer la perle qui les contient, puis nourrir sa richesse, de part et d’autre.

La vie est un cadeau.  Généralisation? Peut-être.  Quoi qu’il en soit, tout près de celui qui partage ma vie, ce soir, bercée par la chaleur des lampes à flammes qui nous entourent, j’ai le sentiment d’avoir la chance d’assister et de participer à une nouvelle étape de nos saisons.  J’ose remercier.  J’ose prier.  J’ose m’assoupir en me disant que ce que nous sommes entrain de créer grandira pendant l’hiver, continuera d’éclore au printemps et que ses fruits se reproduiront, d’année en année, avec la saveur de l’amour et de l’intention qui nous portent jusqu’au bout des doigts.

Ainsi, de racine en racine, le focus prend vie.  Et on continue.  Vêtus plus légèrement!