Le mystère / The Mystery

Le mystère nous habite et il fait partie de ces dimensions que nous n’arrivons pas toujours ou pas nécessairement à expliquer. C’est une porte ouverte sur l’avenir, à tous les temps, un passage. Une source d’orientations, de voies, de choix dont on peut s’inspirer. Un souffle. Un regard qui dépasse, de loin, ce que qui est perceptible à première vue, ce que nous pourrions juger valide, ce qui nous rend perplexe ou qui nous effraie.

Grand mystère

Mystère de tous les temps

Mystère à toutes les directions

Son existence en elle-même fait mûrir nos sens, notre habileté à habiter cet espace-temps, à nous habiter. Ressentir que l’on appartient à la vie comme on navigue sur le fleuve du mystère. Y être, simplement, et prendre conscience de la vastitude. Tendre la main vers un inconnu qui nous interpelle, non pas parce qu’il défie notre existence ou nos croyances, mais simplement parce qu’il résonne pour nous. Pour soi

Emprunter à la vie une branche ou une racine pour mieux retrouver la sienne lorsque c’est nécessaire et accepter d’enfouir les graines qui auront besoin d’un peu de temps, de patience, de douceur et d’amour pour germer avant d’éclore et de s’épanouir. Arroser. Respirer. Prier, y croire. S’étirer, plisser puis ouvrir tout grand les yeux pour observer, pour témoigner du mystère qui est le nôtre. Mystique. Réel. Profond

Encore

« Une partie de la psyché spirituelle forge une relation avec le mystique – le mystère, qui pourtant est encore inconnu et non reconnaissable. Le mysticisme a été décrit comme étant à la fois ineffable en raison de l’inaptitude à capturer l’expérience dans le langage ordinaire, comme ayant une qualité noétique.

Les expériences mystiques révèlent des connaissances inaccessibles ou cachées. Une certaine dimension de ce qu’on appelle les expériences mystiques concerne ce travail quotidien et dynamique de la conscience – être engagé dans cette relation mystérieuse avec l’inconscient, y compris et surtout pour l’expérience mystique, tant au niveau collectif que transpersonnel. Je ne crois pas que cela n’arrive qu’aux personnes spéciales ou aux soi-disant mystiques; tout le monde peut y avoir accès. C’est la nature de l’esprit : il existe afin que tous reçoivent et donnent lorsqu’ils s’y ouvrent.  » (Traduction libre)

Mystery inhabits us, and it is one of those dimensions we cannot always or necessarily explain. It’s a doorway to the future, to all times, a passageway. A source of orientations, of paths, of choices from which we can draw inspiration. A breath of fresh air. A look that goes far beyond what is perceptible at first sight, what we might deem valid, what perplexes us or scares us.

Great mystery

Mystery of all time

Mystery to all directions

Its existence in itself ripens our senses, our ability to inhabit this space-time, to inhabit ourselves. To feel that we belong to life as we navigate the river of mystery. To be there, simply, and to become aware of the vastness. Reaching out to an unknown that challenges us, not because it defies our existence or our beliefs, but simply because it resonates for us. For ourselves

And then borrow from life a branch or a root to better find our own when necessary and accept to bury the seeds that will need a little time, patience, gentleness and love to germinate before they bloom and flourish. To water. To breathe. Pray, believe. Stretch, squint and then wide open our eyes to observe, to witness the mystery that is ours. Mystical. Real. Profound

Still

« Parts of the spiritual psyche is forging a relationship to the mystical – the mystery, that yet is still unknown and unknowable. Mysticism has been described as both, ineffable, owning to the inhability to capture the experience in ordinary language, as having a noetic quality.

Mystical experiences reveal unaccessible or hidden knowledge. Some dimension of what is called mystical experiences is about that daily, dynamic work of consciousness – being engaged in that mysterious relationship with the unconscious, including and especially for mystic experience, the collective and transpersonal levels. I don’t believe it happens to special people only or to so-called mystics because it’s available to everybody. That is the nature of spirit: it is for all to receive and give if they open to it. « 

Willow Pearson and Helen Marlo, Psyche and Soul, The Spiritual Psyche in Psychotherapy

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :