Profil d’athlète

Photo: Louis-Philippe Garnier

Aperçu du parcours de course

Saison 2021

Juin

12 -Défi 24 heures Endurance – 171,6 km complétés, première femme

Juillet

18-19 – Big Wolf’s Backyard Ultra – 167,8 km complétés, troisième femme ex aqueo

Septembre

11-12 – Ultra Trail Harricana du Canada, 125 km (à venir)

25-26 – 48 heures Mont Orford (tentative de record d’ascensions)

Saison 2020

Mise entre parenthèses, en raison de la crise sanitaire actuelle – Défis personnels abordés et réalisés à ce jour:

Avril à juin

Entraînements de course nocturnes en soutien et en tant qu’ambassadrice pour la SolidariCourse

Août

7-8 – Première femme à compléter le Défi Everest à Orford/au Québec, en moins de 24h: 8898m de dénivelé positif cumulés en montagne, pour un total de 115km, en 21h24 (ambassadrice du Défi Everest en Estrie)

Septembre

19 – Relais Desjardins Memphrémagog: 2e équipe féminine; seule équipe en autonomie (bike packing et course), course à relais réalisée en trio avec un chrono de 8h pour 103 km.

Octobre

9-10 – Projet Pré-Miss, parcours modifié du Bromont Ultra, 160 km. Complété : 72 km en 7h; arrêt en raison d’une blessure persistante. Accompagnement d’Anne Bouchard, coéquipière pour ce projet, jusqu’à la fin du trajet.

Saison 2019

Juin

29 – Québec Méga Trail, Championnat canadien d’ultra trail: 5e femme, toutes catégories confondues

Septembre

02 – Tour du Lac Memphrémagog en solo, 123 km: deuxième expérience, seule femme à l’avoir complété à ce jour

Août

17 au 19: Trans Vallée X, 90 km: 3e femme, toutes catégories confondues

Octobre

18 – Diagonale des Fous, Ile de la Réunion, 165 km (9576m dénivelé positif): Complétée

Saison 2018

Juin

16 – Traversée du Parc, Orford, Nationale 50km, Five Peaks: 3e femme, toutes catégories confondues

Juillet

22 – Marathon estival de Magog, 42.2 km: 2e femme, toutes catégories confondues

Août

25 – Tour  du Lac Memphrémagog en solo, 123km : 1ère femme à le faire et à le compléter

Septembre

22 – Relais Memphrémagog, course en équipe, 123km

Octobre

20 – Maxi Race Jiangshang, 109 km, Chine: 1ère femme, toutes catégories confondues

Caroline Côté, La Clinique du Coureur

Il y a plusieurs années, je me suis retrouvée sur le parcours de la course Terry Fox, organisée dans une école où j’enseignais. J’avais terminé la course en accompagnant mes élèves.  Je me rappelle avoir couru en sandales. Ce jour-là, j’ai eu l’élan de les encourager et je me suis prise au jeu.  J’ai repris l’entraînement.

J’aime à croire que ce que nous faisons peut toujours être un exemple à suivre pour quelqu’un d’autre…à commencer par soi. À nous d’en faire quelque chose de positif, de constructif.  Lorsque je me suis remise à courir, je l’ai fait parce que je voulais vivre. Question de santé physique et de santé mentale. Incidemment, d’hygiène de vie et de valeurs qui me sont précieuses. Pour moi, c’était et c’est encore un engagement envers moi-même. Une façon d’intégrer et d’appliquer à la vie tout ce que je ressens, expérimente, observe et apprends.Le mouvement fait partie de mes besoins et il demeure prioritaire.  J’ai deux enfants qui grandissent, un amour profond pour la nature, pour le mouvement, pour la créativité et ces passions m’ont guidées vers la course, point de convergence et de transposition qui m’apparaît fondamental. Communiquer, partager et grandir à travers l’aventure, à travers ce qui m’interpelle me pousse à avancer. Je rêve de parcourir la Terre à pieds et de la découvrir, de la lire, de la dire, de l’écrire.

Férue de nature et de plein air, j’ai notamment eu l’opportunité d’évoluer dans les domaines du ski de fond, de l’escalade, de la nage et du biathlon avant de me consacrer plus longuement à la course à pied, sur route, en sentier et en montagne. Les mondes de l’ultramarathon et de l’ultratrail me transportent. Chaque expérience est unique et malgré les obstacles ou les difficultés que cela implique, je me sens à ma place, nourrie et tellement reconnaissante d’y évoluer, toujours.

Je côtoie le milieu de la compétition depuis quelques années maintenant et, parallèlement, j’apprécie particulièrement relever des défis que je me lance, en solo ou accompagnée, sans dossard. Je considère que la course à pied offre une diversité et des possibilités avec lesquelles on peut créer un voyage chaque jour. L’opportunité d’apprendre, de se connaître davantage et de se permettre d’être soi, pleinement, simplement, me fascinent.

La course en soi est un terreau qui enrichit le bagage de vie et qui apporte une quantité phénoménale d’apprentissages à appliquer dans toutes les sphères du quotidien. C’est un cadeau, une opportunité incroyable et un privilège que de pouvoir pratiquer, vivre et partager ces moments d’entraînement, de préparation, de course…et de récupération!

Photo: Darkey Kevin Le Phoenix

***Actuellement suivie, en coaching d’entraînement, par Olivier Le Mener, chez Owl active https://owlactive.ca/coaching-accompagnement-personnalise/

FB: https://www.facebook.com/profile.php?id=100009157280240